•  

     

    Suite...

    Sirène se regarde tristement,
    Et en soupirant,
    Regrette de ne pas pouvoir pleurer,
    Les sirènes n'ont pas de larmes pour s'attrister.

    Comme Sirène voudrait courir et marcher !
    Dans les prés gambader...
    Elle caresse ses cheveux couleur feu,
    Aucune larme ne vient à ses yeux.

    Dans des mouvements fous,
    Sirène tente de se mettre debout.
    Soudain elle aperçoit un bateau,
    Fendant victorieusement les flots.

    Arielle nage voir la sorcière,
    Pour marcher, exaucer son vœu le plus cher.
    Sirène pourra marcher,
    Mais de sa voix sera à jamais privée... A suivre

     


    36 commentaires
  •  

    supergeno 

     

    Petite sirène au regard fier,
    Petite sirène de la mer,
    Assise sur un rocher,
    Dans l'océan le regard plongé.

    Ses cheveux roux trempés,
    Dans le vent ne cessent de voler.
    Ses yeux bleu-vert,
    Telle sa chère mer.

    Sirène s'ennuie et soupire,
    Depuis l'aube elle attend un navire.
    Car les hommes elle veut enchanter
    De sa douce voix de fée.

    Mais jamais Sirène ne se lasse,
    Elle veut voir les hommes,
    Celui qu'un jour elle a sauvé,
    Quand son bateau par la tempête était ravagé... A suivre

     


    31 commentaires
  • supergeno

     

    SUPERGENO

    Tu sais, j'en ai fait des voyages
    J'en ai vu d'autres plages
    Je les ai oubliées

    Tu sais, j'en ai vu des orages
    On en voit à tout âge
    A la fin de l'été

    Alors, je voudrais bien savoir le pourquoi
    Qui me fait rester là, près de toi
    Sous la pluie, ce soir

    Pourtant, cette plage est la même
    Je ne suis plus la même
    Qu'y a-t-il de changé?

    Je sais, tu veux faire des voyages
    Oublier notre plage
    Et tout abandonner

    Et seule, je suis seule à chercher le pourquoi
    Qui t'emporte aujourd'hui loin de moi
    Peut-être à jamais

    La pluie vient mouiller mon visage
    Et confondre les larmes
    que je ne peux cacher
    pourtant je veux te dire quand même
    encore plus fort je t'aime
    jusqu'au prochain été 

    .

    supergeno


    27 commentaires
  •  

    SUPERGENO     supergeno 

    SUPERGENO

              

    SUPERGENO     

    Cesse de m' apprendre
    d' où vient la douleur ;
    pour le mieux comprendre
    change-t-on son cœur ?
    J' ai le mal suprême
    sans bien l' exprimer ;
    tu sais pourquoi j' aime ;
    moi, je sais aimer !
    Tu saisis, tu charmes
    dans l' art de parler ;
    mais moi j' ai les larmes
    que tu fais couler.
    Lorsque ta parole
    enchante ce lieu,
    la mienne s' envole
    soupirer vers Cieux.
    Laisse passer l' âme
    qui monte toujours ;
    laisse à toute flamme,
    comme à l' eau, son cours.
    Quand me vint l' envie
    du ciel avec toi,
    j' allais à la vie...
    où vas-tu sans moi ?


    31 commentaires